OCDE – Panorama de la santé

L’OCDE, dans sa plus récente édition du Panorama de la santé établit un tableau détaillé des indicateurs et tendances en la matière. Extraits :

  • « Bien que les indicateurs tels que l’espérance de vie ou la mortalité infantile fassent penser que la situation s’améliore globalement, les inégalités en matière de revenu, d’éducation et d’autres indicateurs sociaux ont toujours une incidence profonde sur l’état de santé et l’accès aux soins ».
  • « L’espérance de vie augmente (plus de 80 ans en moyenne), mais le poids des maladies chroniques aussi ».
  • « Le nombre de médecins par habitant a augmenté dans la plupart des pays (pas en France), mais les spécialistes sont deux fois plus nombreux que les généralistes ».
  • « Presque tous les pays de l’OCDE (hormis Etats-Unis et Mexique) sont parvenus à une couverture d’assurance maladie universelle, mais la couverture et le degré de protection sont variables ».
  • « Le vieillissement de la population accroît la demande de soins de longue durée et pèse sur les dépenses publiques malgré les soins informels ».
  • « Des hospitalisations plus courtes et le recours croissant aux médicaments génériques contribuent à la maîtrise des coûts, mais les variations importantes des pratiques médicales semblent indiquer certains abus ».
  • « La qualité des soins intensifs et des soins primaires s’est améliorée dans la plupart des pays, mais des progrès restent possibles »

L’OCDE pointe que la hausse des dépenses de santé par habitant a quasiment stoppé depuis 2009 (passant de +4% à + 0,2%) car « de nombreux pays, notamment en Europe, ont réduit leurs dépenses de santé afin de diminuer le déficit budgétaire et la dette publique ». Les dépenses ayant le plus régressé concernent les produits pharmaceutiques et la prévention.